Le SiteLe Site  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 WSOP 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Dodestyle
Shark Attack !
Shark Attack !


Nombre de messages : 2908

MessageSujet: Re: WSOP 2008   Lun 23 Juin 2008 - 3:52

merci pour le lien, je me régale ! geek
1,6M bell
0,8 Kitai
c"est mal engagé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chanin
Retraité Zen
Retraité Zen


Nombre de messages : 5130

MessageSujet: Re: WSOP 2008   Lun 23 Juin 2008 - 8:53

C'est Davidi Kitai qui gagne le bracelet!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodestyle
Shark Attack !
Shark Attack !


Nombre de messages : 2908

MessageSujet: Re: WSOP 2008   Lun 23 Juin 2008 - 11:52

Quelle grosse perf !! affraid
Pourtant Bell a bien chatté pendant une heure jusqu'à ce ue Davidi déscende jusqu'à 500K puis reprenne vite le chiplead à 1,4M... là je me suis endormi... Beau combat bien récompensé. Davidi était celui qui agressait tout le temps. Enorme cette team !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leauickque
Retraité Zen
Retraité Zen


Nombre de messages : 3246
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi : Obs. de Lyon

MessageSujet: Re: WSOP 2008   Lun 23 Juin 2008 - 16:29

Impressionnat !! Wahou, deux bracelets pour deux francophones en deux jours, nice perf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anji
Retraité Zen
Retraité Zen


Nombre de messages : 1964
Age : 32

MessageSujet: Re: WSOP 2008   Lun 23 Juin 2008 - 18:53

Petite interview du maître Benyamine :D
Enjoy, il parle pas trop d'habitude

Citation :
Quelques minutes après son écrasante victoire lors de l’épreuve de Omaha High-Low à 10,000 dollars, David Benyamine s’asseyait quelques minutes pour répondre aux questions des journalistes. L’entretien qui suit a été réalisé en collaboration avec Poker Listings, Card Player, Bluff Magazine, Gary Wise et Nolan Dalla, le directeur média des WSOP.

David, jusqu’à présent, tu avais déjà largement prouvé ton talent dans de nombreuses disciplines, cependant sans jamais remporter de bracelet. Tu joues régulièrement au Big Game du Bellagio contre des joueurs qui ont tous des bracelets. Est-ce que cela te posait un problème ?

Non, cela ne m’a jamais vraiment gêné, parce qu’en fait, je n’ai jamais vraiment pris au sérieux les tournois. Je me suis toujours concentré d’abord sur les cash-games, jusqu’à cette année où des amis joueurs ont commencé à me titiller un peu, me disant « David, tu ne fais jamais rien de bon en tournois ». Je les ai pris au mot, je leur ai dit : « OK, cette année, je vais m’y mettre sérieusement, et vous allez voir. »

Qui est-ce qui t’a dit ça ?

Aaah non, je ne peux pas te le dire. [rires] Ils m’ont juste dit « Tu n’es pas bon en tournois, tu n’en as gagné qu’un seul dans ta vie, et c’est tout », et j’ai répondu que pour une fois, j’allais m’appliquer.

Mais tu sais, je pense que mes adversaires au Big Game ont toujours eu beaucoup de respect pour mon jeu. Ils vont m’ont vu gagner trop de fois pour ne pas être obligés de se rendre compte que je joue bien. Ce n’est pas le nombre de bracelets qui compte, dans ce genre de parties.

En plus, les joueurs qui m’ont titillé sur mes résultats ont joué chacun plusieurs centaines de tournois, alors que moi, je ne suis même pas sur d’en avoir joué cent au total dans toute ma carrière. C’est un paramètre à prendre en compte aussi !

Je n’ai jamais eu le sentiment que j’avais quelque chose à prouver. Je joue au poker parce que j’aime ça, et je ne compte pas m’arrêter de sitôt !

Est-ce que cette victoire te donne envie de jouer plus de tournois à l'avenir ?

J’adore jouer en tournoi, mais parfois c’est frustrant quand on songe que, ce que je peux gagner en cash-games en une journée, cela va me prendre trois jours pour le gagner dans un tournoi. D’autant que la plupart du temps, tu ne gagnes pas le tournoi, évidemment. Tu finis parfois second, troisième, mais en général tu ne gagnes rien du tout. Ce qui est sur, c’est que je vais continuer à jouer les tournois où il y a un gros prize-pool.

Habituellement, les tournois de Omaha High-Low sont des épreuves calmes et sérieuses. Ce soir, c’était un peu différent avec la présence de Mike Matusow : il ne s’arrête jamais de parler. Comment tu réagis à ce genre de comportement ?

Mike ne me dérange pas du tout. Ca fait des années que je le connais, il se comporte toujours de la même manière. On a souvent joué des tournois ensemble. J’adore Mike, c’est un type génial, avec un coeur gros comme ça, il donne beaucoup au poker, et pour ça, on lui doit le respect.

Quel était ton plan une fois arrivé à quatre joueurs ? Tu a joué très agressif et éliminé facilement tes trois derniers adversaires, en quelques minutes...

Je joue beaucoup mieux en short-handed, quand il n’y a plus que trois, quatre ou cinq joueurs à la table. Je joue agressif, mais pas trop, et j’ai une bonne lecture des adversaires.

Mais au final, tout cela n’avait aucune importance car j’ai touché toutes les cartes que je voulais durant la seconde moitié. Ils n’avaient aucune chance ce soir. Et même les autres soirs, j’estime que je suis en général un cran au dessus du reste de la compétition dans cette variante.

Une fois arrivé en tête à tête, tu avais une énorme avance sur ton adversaire. Tu étais certain de gagner ?

Oui, il me paraissait impossible de perdre à ce stade. Parfois, le doute peut s’installer si le joueur en face arrive à faire un gros come-back. Mon adversaire était un bon joueur, mais il est plus meilleur à une table pleine qu’à une table short-handed, parce qu’il est très patient.

J’ai été très patient aussi, je trouve. J’étais vraiment motivé, et j’ai fait de mon mieux.

Tu joues beaucoup au Omaha sur Internet. Est-ce que c’est ta variante favorite ?

Non, je ne pense pas que j’aie une variante préférée. J’adore le poker, j’aime tous les jeux, sans préférence pour un format plutôt qu’un autre.

Quel était ton adversaire le plus dangereux en table finale ?

Je pense qu’en général, il s’agit de moi-même, et du jeu de cartes ! [Rires] L’autre jour, quand j’ai terminé troisième de l’épreuve de Omaha, je ne pensais pas avoir une chance de gagner, malgré mon gros tapis. Je n’ai pas touché de jeu.

Ce soir, quand la partie est passée en short-handed, j’ai trouvé un gros rush. J’avais les As tout le temps, je montrais toujours la meilleure main, mes adversaires ne pouvaient rien faire pour m’arrêter.

Lors de la finale de Pot-Limit Omaha, c’était exactement l’inverse. Je n’étais même pas déçu. J’ai essayé de gagner, mais je pense que parfois il faut vraiment savoir se contenter d’une table finale, où même d’une place payée, si l’on pense que l’on a fait de son mieux.

Tu a déjà fait quatre résultats aux WSOP cette année, dans quatre variantes différentes. Est-ce que tu attends le tournoi de HORSE avec impatience ?

J’ai envie de te répondre : « oui, toujours », et, « non, jamais ». C’est très compliqué, les tournois. Il faut être très chanceux, recevoir les bonnes cartes, ne pas se prendre de bad-beat... Tout ça, je ne le maîtrise pas, donc en général je n’attends pas grand-chose des tournois. Tellement de fois, j’ai fait de mon mieux pour un résultat final décevant.

Mais, d’un autre côté, je suis très en forme en ce moment, alors qui sait, je vais peut-être en gagner un autre !

On raconte que sur Internet, le mois de Mai s’est très bien passé pour toi. C’est vrai ?

[Évasif] Vraiment ? Ce n’est pas ce que j’ai entendu ! [rires]

Non, je vais te dire pourquoi le mois a été bon : parce que j’ai une petite amie géniale, une famille super, beaucoup d’amis qui me soutiennent, et je me sens bien à Las Vegas au milieu d’une communauté de joueurs qui m’a accueilli les bras ouverts.

Il ne faut pas accorder trop d’importance aux gains et aux pertes. Si tu commences à laisser tes résultats influencer ton moral, tu es foutu.

S’il n’y avait pas eu le poker, que serais-tu en train de faire ?

Dans mes rêves, j’ai toujours voulu être un archéologue. Mais j’étais trop fainéant pour accomplir les études nécessaires pour y arriver.

Je pense que quoi qu’il arrive, le poker aurait fini par se retrouver sur mon chemin, car je suis avant tout un joueur. J’aime le « gamble » !

Bravo David, félicitations et merci !

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leauickque
Retraité Zen
Retraité Zen


Nombre de messages : 3246
Age : 31
Localisation : Lyon
Emploi : Obs. de Lyon

MessageSujet: Re: WSOP 2008   Mer 25 Juin 2008 - 2:17

Citation :





Aurélien « Guignol » Guiglini (du staff Winamax) vient de doubler à
6,000, scoopant un pot avec top-paire plus le low max, qui tient contre
un tirage couleur et le second low.

Go go Guignol Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
axel38
Bullets Every Hand
Bullets Every Hand


Nombre de messages : 808
Age : 35
Localisation : grenoble

MessageSujet: Re: WSOP 2008   Sam 28 Juin 2008 - 1:15

Une belle table de HORSE pour le dernier français en course :

(Table 6)
Seat 1: Minh Ly – 451,000
Seat 2: John Cernuto – 190,000
Seat 3: Barry Greenstein – 473,000
Seat 4: Bill Chen – 326,000
Seat 5: Doyle Brunson – 366,000
Seat 6: Phil Ivey – 177,000
Seat 7: Layne Flack – 219,000
Seat 8: Patrick Bueno – 485,500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WSOP 2008   Aujourd'hui à 23:36

Revenir en haut Aller en bas
 
WSOP 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Pro Evolution Soccer 2008
» [Web] Preview Bionicle.com été 2008
» Berlin 1936 vs Pékin 2008
» city life edition 2008
» [Shop] Le site LEGO fait du rabais sur les 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grenoble Poker :: Poker :: L'actu du Poker-
Sauter vers: